Categorie - Fashion

457articles

The Sound of COS

Dans ce petit film signé Lernert & Sander pour la marque COS, les deux artistes traduisent et interprètent de manière exacerbée les bruitages d’une personne qui revêt un manteau. On y voit deux mannequins marcher et se vêtir, chaque mouvement étant décortiqué par les deux artistes et recréé avec des mécanismes et des frottements d’objets et de tissus. À découvrir en vidéo.

Saint Laurent Trailer

Focus sur la bande-annonce de « Saint Laurent », le prochain film de Bertrand Bonello présenté au Festival de Cannes, qui racontera la vie du couturier et son influence sur le monde de la mode. L’affiche rassemble Gaspard Ulliel, Jérémie Renier, Louis Garrel et Léa Seydoux. Une sortie prévue pour le 24 Septembre.

Bird Wings Scarves

Roza Khamitova, une créatrice de mode basée à Melbourne, a réalisé une collection d’écharpes avec des motifs d’ailes d’oiseaux. Le port de l’écharpe sur les épaules crée l’illusion d’un déploiement d’ailes. Des créations poétiques en coton qu’on peut acheter sur son Shop Etsy, à découvrir en images.

Inventories of War from 1066 to 2014

“Soldiers Inventories” est une série de photographies réalisée par Thom Atkinson et nous proposant de découvrir 13 tenues et accessoires typiques des soldats anglais, et ce allant de 1066 à aujourd’hui. Un travail réunissant uniformes, armes et autres éléments nous permettant de se donner une idée de l’évolution de l’équipement à travers les siècles.

Past Present Future

Cette vidéo artistique « Past. Present. Future » a été réalisée par le vidéaste Dima Tskhay. Tournée avec un Canon 5D, cette vidéo s’inscrit dans un univers graphique et esthétique très fort, avec des allers-retours entre 3 temporalités : le passé, le présent et le futur. Le tout sur une musique du groupe Two Step From Hell.

Asgeir – King and Cross

Réalisée par Phil Pinto, dont nous avons déjà parlé sur Fubiz, cette vidéo allie à la fois magie, danse et originalité. Le chanteur durant toute la vidéo s’adresse directement aux spectateurs tandis que les danseurs enchaînent les chorégraphies dans des lieux vides et abandonnés. Une création qui illustre avec brio le morceau « King and Cross ».