L’entrée d’un tunnel donne parfois l’impression d’entrer dans une autre dimension l’espace de quelques secondes, avant un retour à la normale tout aussi rapide. L’artiste londonien Steven Quinn a tenté de retranscrire cette sensation pouvant prendre d’assaut notre imaginaire à travers une série de collages digitaux intitulée Time Tunnels. L’entrée de ces passages semble alors figurer dans des scènes de films de science-fiction, comme une intrigante invitation à faire fonctionner son imagination.